De Mars à la Manche… jusqu’aux falaises des Petites Dalles

Lorsqu’en 2007, l’équipe de Sanjeev Gupta à l’Imperial College de Londres publie son étude des fonds sous-marins de la Manche 1“Catastrophic flooding origin of shelf valley systems in the English Channel”, Sanjeev Gupta, Jenny S. Collier, Andy Palmer-Felgate & Graeme Potter, Nature, Vol 448, 19 July 2007., révélant leurs origines catastrophiques, elle ne se doutait pas de l’ampleur que cette nouvelle allait avoir auprès des médias. Quoi : la Grande-Bretagne n’a pas toujours été une île ? Une large zone émergée la reliait donc au continent ! Good gracious ! Bonté divine !

Continuer la lecture de « De Mars à la Manche… jusqu’aux falaises des Petites Dalles »
  • 1
    “Catastrophic flooding origin of shelf valley systems in the English Channel”, Sanjeev Gupta, Jenny S. Collier, Andy Palmer-Felgate & Graeme Potter, Nature, Vol 448, 19 July 2007.

La guerre, la plage et l’administration !

Illustration 1 -Reproduction du bail

Le 15 juin 1939, monsieur Robert Pedrono1Monsieur Robert Pedrono était le grand-père maternel de Claire Cabanis, Présidente d’honneur du Syndicat d’initiative des Petites Dalles., président de la Société anonyme de la plage des Petites Dalles, sollicite le renouvellement du bail, de parcelles de terrain sur la plage, arrivant à expiration le même jour (illustration 1).

L’ingénieur des Ponts et chaussées dans son rapport émet un avis favorable au renouvellement du bail sans procéder à une adjudication. Il précise qu’une telle adjudication serait coûteuse, mais qu’en outre elle « semblerait n’avoir actuellement aucune chance de succès ».

Continuer la lecture de « La guerre, la plage et l’administration ! »
  • 1
    Monsieur Robert Pedrono était le grand-père maternel de Claire Cabanis, Présidente d’honneur du Syndicat d’initiative des Petites Dalles.

Un égyptologue aux Petites-Dalles : le roi Lauer

Je crois que le souvenir de mon grand-oncle, l’égyptologue Jean-Philippe Lauer (1902-2001), est encore assez vivace aux Petites Dalles. Mais je crois aussi que l’on ne se souvient pas du « grand maître des pyramides » 1Ainsi fut-il surnommé en 1985 par l’égyptologue allemand Rainer Stadelman. Le surnom de « roi Lauer » lui fut attribué par les visiteurs de son site de Sakkara, peut-être dans le sillage de sa fille Florence. indépendamment de son épouse Marguerite, dite « Mimi », l’une des sœurs de mon grand-père Marc Jouguet, et l’une des filles de mon arrière-grand-père Pierre Jouguet (1869-1949), papyrologue et historien célèbre, spécialiste de l’influence grecque dans l’Égypte ptolémaïque et romaine.

Continuer la lecture de « Un égyptologue aux Petites-Dalles : le roi Lauer »
  • 1
    Ainsi fut-il surnommé en 1985 par l’égyptologue allemand Rainer Stadelman. Le surnom de « roi Lauer » lui fut attribué par les visiteurs de son site de Sakkara, peut-être dans le sillage de sa fille Florence.

La petite maison sur la falaise à droite de la plage…

Pendant la guerre, l’envahisseur avait adopté cet emplacement exceptionnel pour y placer un poste de sentinelle d’où l’on pouvait voir l’horizon sur 180°, du nord au sud. Les fondations avaient été renforcées pour donner à l’artillerie allemande une base solide. Deux petits blockhaus avaient été construits par l’ennemi à proximité immédiate de la maison et un autre plus haut sur la falaise. Ainsi le débarquement des alliés était prévu et attendu en toute sérénité…

Continuer la lecture de « La petite maison sur la falaise à droite de la plage… »

Abordage ou naufrage ? Aux Dalles, en 1698, l’Amirauté mène l’enquête.

Si les Petites Dalles sont très fréquemment représentées sur les cartes marines des XVIIe et XVIIIe siècles, à l’inverse peu de documents de la même époque en font mention. En effet, il ne s’agit ni d’une seigneurie, ni d’un fief, ni même d’une paroisse.

Continuer la lecture de « Abordage ou naufrage ? Aux Dalles, en 1698, l’Amirauté mène l’enquête. »